Les équipes de l’Oak Ridge National Laboratory viennent de concevoir un projet nommé AMIE (Additive Manufacturing Integrated Energy), avec comme partenaire l’université du Tennessee et une vingtaine d’acteurs du secteur privé. Il s’agit d’un projet de construction de maison imprimée 3D dont le besoin en énergie est fourni par une voiture.

C’est en mai dernier que Elon Musk annonçait le lancement de Tesla Powerall. Le blog depechimmo explique qu'il s’agit d’une batterie de voiture qui servira à alimenter une habitation tout entière. Notons qu’elle sera alimentée par de l’énergie solaire. Chercher des moyens pour minimiser la consommation d’énergie mondiale tout en conservant nos habitats, tel est l’objectif de Powerall, et celui-ci coïncidera bien avec le projet AMIE. 

Pour aboutir à un tel projet, les chercheurs ont alors pensé à exploiter la théorie de Elon Musk, le créateur de Powerwall, en utilisant aussi une batterie de voiture comme source d’énergie. 9 mois plus tard, ils ont réussi leur pari en inventant la première maison qui capte de l’énergie à partir d’un véhicule. 

La conception du 80% de cette habitation a été basée sur l’additive manufacturing, il s’agit de la version industrielle de l’impression 3D. Notons que General Electric a également contribué à la réalisation du projet AMIE. L’objectif de la première version d’AMIE serait de faire connaître sa vision au monde entier, tout en essayant d’orienter et de familiariser les gens avec ce nouveau type de mobilier.

Le principe consiste alors à inventer un transfert d’énergie Wirelless entre le véhicule et la maison et pour se faire, il suffit de garer la voiture sur un socle de transfert d’énergie. À son tour, celui-ci va déterminer la quantité d’énergie nécessaire à la maison. 

La version AMIE 2 est déjà en cours de conception et cette fois, les chercheurs envisagent d’appliquer la théorie à plus grande échelle, c’est-à-dire sur plusieurs bâtiments, dans cette version AMIE 2.